Enquête : le Ministère de la Culture dresse un bilan sur la musique, la danse et les arts graphiques

Musique divertissement

Pour clôturer l’année 2020, le Ministère de la Culture vient de publier un bilan sur l’évolution des pratiques culturelles des Français durant l’année écoulée. Grâce aux données recueillies, plusieurs constats et tendances ont pu être mis en avant. Par rapport à 2018, les chiffres ont révélé une progression de 5 à 6 points dans le domaine de la musique, de la danse, des arts graphiques ou des montages audio et vidéo. Parmi l’échantillonnage interrogé, entre 13 % et 20 % des individus ont affirmé avoir été séduits par pratiques culturelles, sources de divertissement.

Les pratiques culturelles ont progressé

La « collection Culture études » du Ministère de la Culture a récemment permis de mettre en lumière plusieurs faits concernant les pratiques culturelles dans l’Hexagone. Les données ont pu mettre en évidence un engouement croissant des Français pour la musique, la danse, les arts graphiques ou encore le montage audio et vidéo. D’autre part, la pratique d’une activité technique dans le plusieurs domaines, comme l’astronomie, ou d’une activité scientifique, ont notamment progressé de 10 points au cours de 2020. Environ 17 % des individus âgés de plus de 15 ans ont ainsi profité des deux confinements, mis en place pour endiguer la propagation du Coronavirus, pour s’adonner à de nouvelles activités. D’autres données intéressantes ont également permis de constater que la tranche d’âge de personnes âgées de plus de 60 ans ont le plus visionné des spectacles vivants ou de musique sur Internet.

Les Français aiment se divertir

D’après des données collectées sur les dépenses des ménages consacrés au divertissement par le ministère de la Culture, les Français apprécieraient de plus en plus les représentations culturelles comme la musique live ou festivals. Un grand nombre de plateformes digitales spécialisées dans l’organisation d’événements musicaux proposent une multitude de services, comme réserver des groupes de musique et DJs pour un mariage, ou d’autres occasions. Malgré le contexte actuel, il ne faut pas oublier que, durant ces dernières années, la musique live ou les festivals, ont occupé une place prépondérante dans le paysage culturel français.

Par ailleurs, certains chiffres comme les évolutions de fréquentations drastiques des événements musicaux (+45% pour la fête de l’Huma et +25% pour les Solidays) démontrent ce phénomène. D’autres données ont également révélé que le « Festival Hellfest » avait été complet en accueillant 180 000 festivaliers pour l’édition 2018. Globalement, la musique est une forme d’oxygène qui contribue à une meilleure santé morale. Depuis toujours, les êtres humains ont joué et écouté de la musique. Elle permet de se libérer de certaines tentions toxiques et de trouver un refuge pendant les moments difficiles. Bien plus qu’une échappatoire, la musique sous toutes ses formes représente un langage universel, qui n’est pas prêt disparaître.

Laisser un commentaire